Le gouvernement du Cameroun, à travers l'Agence de Régulation du Secteur de l'électricité (ARSEL), à obtenu de l'Union européenne, une subvention pour financier la promotion de l'initiative privée d'investissement dans le sous-secteur de l'électrification rurale au Cameroun, à travers un projet baptisé Invest'€lec. Le projet Invest’€lec a pour objectif général, de promouvoir l'investissement privé dans l'électrification rurale à travers l'utilisation des énergies renouvelables.

 

  1.  QU’EST CE QUE INVEST'€LEC  (Promotion des Investissements Privés dans le Sous-Secteur de l’Electrification Rurale Camerounais)?

C'est un projet qui consiste en la promotion des Investissements Privés dans le Sous-Secteur de l’Electrification Rurale Camerounais par :
• la promotion dialogue et PPP;
• l'inscription promotion dans la durée;
• la sensibilisation et renforcement des capacités des PME/PMI notamment;
• la sensibilisation Bailleurs de fonds financement;
• l' utilisation des EnR améliorer offre electr. rurale.OBJECTIFS DU PROJET.

       2.   OBJECTIFS SPECIFIQUES

  • Améliorer le taux d’accès à l’électricité en zone rurale;
  • Attirer les PME/PMI dans les projets d’électrification rurale;
  • Promouvoir l’utilisation des sources d’EnR en ER;
  • Constituer un portefeuille de projets d’électrification dans toutes les régions du pays;
  • Renforcer les capacités des acteurs identifiés (PME, etc.);
  • Identifier les opportunités de financement des projets.

      3PARTENAIRES DU PROJET

ARSEL : MO, Initiateur du projet et cofinancement ;

EU : Financement principal du projet ;

EED : Consultant, Moe du projet ;

FECAME : Partenaire chargé de la mobilisation des entreprises;

FEICOM : Partenaire Bailleur de fonds + financemt activités ;

PNDP : Partenaire Bailleur de fonds ;

AER (FER) : Partenaire Bailleur de fonds ;

PME/PMI : Partenaires importants du projet ;

Mairies : Partenaires importants du projet ;

ECAM : Partenaire ;

Autres : Autorités administratives, Société civile, etc. ;

       4.   COMPOSANTES DU PROJET

Durée initiale du projet : 36 mois (2011/2014)
1. Information/sensibilisation/formation PME/B2B : séminaires régionaux, formations (ateliers, study tour), salon international)

2. Dialogue Public-Privé : ateliers sur les barrières des PME

3. Capitalisation et durabilité de l’action : cellule invest’Elec, guide investisseur, salon périodique Invest’Elec       

4. Identification opportunités de projet : Consultant Moe

5. Renforcement capacités des acteurs : Ateliers de formation

      5.  ETAT D’AVANCEMENT DU PROJET : RÉSULTATS ATTEINTS À CE JOUR

Après 2 années sur 3 prévues, le projet compte :
• 200 sites de PCH ≤ 5MW identifiés ;
• plus de 100 entreprises nationales formées ;
• plus de 150 Maires sensibilisés ;
• les bailleurs de fonds sensibilisés ;
• autorités administ. organisations professionnelles et société civile sensibilisées notamment sur les barrières à l’ouverture effective du secteur aux PME/PMI.

      6. ETAT D’AVANCEMENT DU PROJET : ACTIVITES FUTURES

• voyage d’étude (Madagascar) ;
• salon international : 25 entr. Étrangères/250 entr. nationales/exposés, débats et ateliers sur les thèmes relatifs au projet/présentation portefeuille projets identifiés/rencontres B2B/foire-exposition ;
• ateliers formation sur PCH et biomasse à Douala ;
• élaboration et diffusion du guide de l’investisseur en 5 000 exemplaires. ;
•Mise en place cellule permanente Invest’€lec.

 

Télécharger Brochure du projet